Les rencontres de la sécurité sont un rendez-vous annuel donné à l’ensemble des Français par ceux qui veillent sur leur sécurité. Policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers, représentants de la sécurité routière, personnels des préfectures : ils vont au-devant du plus grand nombre pour mettre en lumière leurs actions du quotidien (prévention et interventions). Les rencontres de la sécurité associent également les nombreux partenaires de l’État en matière de sécurité, à l’image des collectivités territoriales ou des associations de protections civiles et de leurs nombreux bénévoles.

Les rencontres de sécurité s’inscrivent pleinement dans le cadre de la police de sécurité du quotidien (PSQ), en contribuant à renforcer le lien avec la population. La PSQ se déploie depuis près de 18 mois au plus près des Français et a pour objectif de replacer le service du citoyen au coeur du métier de policier et de gendarme. Initiée par le ministre de l’Intérieur, la manifestation est coordonnée par les préfets dans tous les départements, en métropole et en outre-mer.

Chaque préfecture, selon les enjeux de sécurité de son territoire propose un programme d’événements et d’échanges: initiations aux premiers secours et aux gestes qui sauvent, prévention des dangers de l’alcool et de la drogue au volant avec des crashs tests, sensibilisation aux arnaques ou au harcèlement sur internet…

Pour le département de la Moselle, les rencontres de la sécurité se dérouleront en suivant un calendrier élargi qui s’ouvre le mardi 1er octobre avec la journée consacrée à la cybersécurité et la sécurité économique. Puis les rencontres se poursuivront avec des actions à destination des publics cibles tels que les seniors, les familles, les scolaires, les piétons ou encore la population féminine. Comme chaque année, les rencontres de la sécurité en Moselle seront marquées par un temps fort, « le village de la sécurité », au Centre de congrès du Burghof le vendredi 11 octobre à partir de 9h00